Bienvenue







Dieu unique et pourtant nous invoquons trois personnes en faisant notre signe de croix. Concrètement « Le Père le Fils et le Saint Esprit » sont unis par un geste unique, et c’est pourquoi nous disons : « Au nom (au singulier) du Père et du Fils et du Saint Esprit ». Le Nom de Dieu est donc trinitaire, soit un seul Dieu en trois personnes. 

La Trinité n’est pas une invention de théologiens, mais une réalité présente dès le 1er chapitre de la Bible. Gn 1,26 : Dieu dit « faisons l’homme ». Pourquoi ce pluriel, sinon parce que les trois de la Trinité se parlent ? Et ce qu’ils font par leur parole est « très bon ». Dieu n’est donc pas un vieux solitaire au ciel, mais un Dieu qui se parle, et veut nous parler. Et sa parole est bonne, elle fait du bien. 

Puisque Jésus nous demande de baptiser en invoquant son nom divin, c’est à coup sûr une très bonne chose pour celui qui est baptisé. Il entre dans la relation avec Dieu. Il peut lui parler… et aussi l’écouter ! Le baptisé n’est plus un étranger, mais un membre de la famille. 

Nos jeunes font ce dimanche leur profession de foi, ils vont renouveler les promesses de leur baptême. Ils sont maintenant aptes à bien comprendre le sens de l’engagement baptismal pris en leur nom au jour de leur baptême par leurs parrains et marraines. Ils vont le faire en proclamant leur foi. 

Joie de les accompagner et de voir nos jeunes grandir et s’approprier de manière commune tout en étant personnelle la foi de toute l’Eglise !

Père Benoît +


Comments