Bienvenue





L’appel à la sainteté du pape François

Reprenant l’appel du Concile Vatican II  à la sainteté pour tous, le Pape François a cherché, par son exhortation à l’actualiser sans vouloir en faire un traité complet comme il le dit dans son introduction. C’est donc un texte que chacun pourra reprendre dans sa prière personnelle, en demandant à l’Esprit Saint comment il doit personnellement réaliser cet appel.

Le Concile Vatican II l’a souligné avec force, dit-il, «  pourvus de moyens salutaires d’une telle abondance et d’une telle grandeur, tous ceux qui croient au Christ, quels que soient leur condition et leur état de vie, sont appelés par Dieu, chacun dans sa route, à une sainteté dont la perfection est celle même du Père ».

Reprenant la phrase « chacun sa route », il va la commenter. Nous n’avons pas à reprendre des modèles de sainteté qui semblent inaccessibles. ( n°11)

Peu avant, au n°8, il reprend une citation de Sainte Thérèse Bénédicte de la Croix, à laquelle j’ai été sensible, disant que par l’intermédiaire de beaucoup de saints se construit la vraie histoire : «  Dans la nuit la plus obscure, surgissent les plus grandes figures de saints et de prophètes. Mais le courant de la vie mystique qui façonne les âmes, reste en grande partie invisible. Certaines âmes, dont aucun livre d’histoire ne fait mention, ont une influence déterminante aux tournants de l’histoire universelle. Ce n’est qu’au jour où tout  ce qui est est caché sera manifesté que nous découvrirons aussi à quelles âmes nous sommes redevables des tournants décisifs de notre vie personnelle. »

En effet, rappelons-nous l’influence des petits enfants de Fatima sur les grands évènements du monde en 1917 et leur suite tragique, dont ils ignoraient tout, vu leur jeune âge. Plus près de nous, Padre Pio, qui a prédit la fin de la guerre en 1918 pour l’Italie. Certains saints sont appelés à porter le monde, d’autres sont des saints du quotidien : «  les saints de la porte d’à côté » comme le pape François aime à les appeler.

Le 3ème chapitre intitulé «  à la lumière du maître » est un commentaire des Béatitudes, c’est le cœur de son exhortation.

Puis vient un chapitre sur quelques caractéristiques de la sainteté dans le monde actuel, bien dans son style : sur endurance, patience et douceur, joie et sens de l’humour, audace et ferveur, en communauté cf les moines de Tibhérine, en prière constante.

Un dernier chapitre aborde les thèmes du combat, de la vigilance, et du discernement … à méditer sans cesse, bien dans la veine ignatienne.

Alors, bonne lecture et «  soyez dans la joie et l’allégresse » (Mt 5,12)

Père Dominique de Chantérac



Comments