Bienvenue













Hollywing ! La sainteté l’emporte !

Depuis plusieurs années, nous avions pris l’habitude de fuir notre maison le soir d’Halloween (resto ou promenade ou autre) afin de ne pas voir tous les zombies qui frappaient à notre porte pour nous jeter des sorts si nos bonbons ne leur plaisaient pas. Mais l’année dernière, nous avons confié cela au Seigneur dans la prière plusieurs jours avant, afin de trouver des idées. Quelle posture prendre ce soir-là ? Comment faire la fête avec nos enfants ? Histoire que ce soit au moins aussi festif que de se déguiser en croque-morts ( !)

Nous décidons alors d’acheter des petites médailles de toute sorte et des images de Saints que nous allons faire bénir à la paroisse.

Le fameux soir, nous allumons devant chez nous de grosses bougies d’extérieur.Sur la porte : un écriteau : « Ici, nous fêtons la Toussaint. BIENVENUE à vous qui venez pour Halloween !!! ». Enfin, nous dressons sur la table du salon une jolie nappe, les médailles et les images de Saints. Nous sommes prêts pour nos visiteurs surprise !

Lorsque des groupes sonnent chez nous, généralement les enfants rentrent mais les parents -il y en a parfois qui accompagnent, préfèrent rester à la porte. Caroline et nos enfants (déguisés en anges et en chevaliers) proposent alors aux enfants de prendre l’un des objets sur la table : « vous savez, ces objets bénits éloignent les mauvais esprits » ou bien : « si votre Saint patron se trouve sur l’une de ces images, vous pouvez l’emporter », ou encore : « connaissez-vous l’histoire de la médaille miraculeuse ? et les promesses que la Vierge Marie a faites ? ». Certains enfants écarquillent les yeux, recevant religieusement le précieux objet, d’autres jettent celui-ci dans leur sac rempli de bonbons qui piquent.

Pendant ce temps, Pierre sort sur le perron avec des petits gâteaux maison afin d’évangéliser les parents.

Ce qui est extraordinaire ce soir-là, c’est que toutes ces personnes ont une ouverture au surnaturel qu’on voit peu dans l’année ! On reçoit entre autre une maman déguisée avec « une hache plantée dans la tête » qui nous confie : « c’est beau, ce que vous faites : vous savez nous on vient à la messe de temps en temps, mais on n’avait jamais pensé qu’on pouvait penser à Dieu ce soir-là... »

Seigneur, viens bénir toutes les familles de France le soir d’Halloween, montre aux chrétiens que Dieu passe toujours, surtout lorsque cela semble le plus improbable !

Pierre et Caroline GIMELLI



Comments